Contribution de la géomatique à la gestion des territoires villageois des savanes d’Afrique centrale

Contribution de la géomatique à la gestion des territoires villageois des savanes d’Afrique centrale

Les savanes d’Afrique centrale ont connu depuis quelques décennies d’importantes mutations, tant sur le plan démographique, social, territorial qu’environnemental. Ces mutations ont laissé leurs empreintes sur l’espace, posant dans la plupart des régions, le problème de gestion des territoires. L’objet de cet article est de montrer comment la géomatique permet d’analyser les dynamiques des territoires villageois dans une perspective de compréhension des processus et d’aide à la décision. Le concept de territoire a d’abord été défini avant d’être mis en oeuvre dans les recherches géographiques menées sur un ensemble de territoires villageois représentatifs des dynamiques savanicoles du Cameroun, de la RCA et du Tchad. Les données utilisées sont issues des cartes topographiques, des images satellitaires, des levés de terrains au GPS et d’enquêtes socio-économiques. Ces données
géoréférencées ont été traitées avec un ensemble organisé de matériels et d’outils de la géomatique. Les résultats
btenus au double plan statistique et cartographique permettent non seulement un archivage des informations
spatiotemporelles, une compréhension rétrospective de l’évolution du milieu, mais aussi des analyses prospectives
utiles à des prises de décision. Toutefois, la géomatique est tributaire des ressources humaines et logistiques.

 

  TELECHARGER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *