Etude prospective des besoins en matière de qualification des ressources humaines dans le secteur des mines et de la géologie au Burkina Faso

Etude prospective des besoins en matière de qualification des ressources humaines dans le secteur des mines et de la géologie au Burkina Faso

Le secteur minier du Burkina Faso est, aujourd’hui, considéré comme l’un des plus dynamiques de l’Afrique de l’Ouest, voire du continent, en raison de ses performances au cours des dix dernières années. Ceci est la résultante d’une volonté affichée des autorités du Burkina Faso, depuis le début des années 1990, de faire de ce secteur un moteur du développement socio-économique du pays. A cet effet, elles ont posé de nombreux actes au nombre desquels on peut citer : (a) la création, en 1995, d’un ministère plein pour gérer le secteur; (b) l’élaboration d’un code minier en 1997 et révisé en 2003 pour le rendre encore plus attractif; (c) la traduction de cette volonté à travers diverses manifestations dont les dernières au cours des six derniers mois ont été l’organisation des cinquièmes journées de promotion minière (PROMIN 2012), du 6 au 8 décembre 2012 et la tenue, du 18 décembre 2012 au 25 janvier 2013, d’une session spéciale du Conseil économique et social (CES) consacrée au secteur minier.

 

  TELECHARGER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *