Evaluation de la réactivité pouzzolanique des cendres de mâchefer en vue de l’élaboration d’un ciment composé : cas du mâchefer de tefereyre au Niger

Evaluation de la réactivité pouzzolanique des cendres de mâchefer en vue de l’élaboration d’un ciment composé : cas du mâchefer de tefereyre au Niger

Le mâchefer de charbon minéral est un résidu industriel généré par la combustion du charbon minéral dans les
centrales thermiques et les chaudières industrielles. Dans cette étude, nous travaillons sur l’utilisation comme
addition dans le ciment composé du mâchefer de charbon résultant de la combustion du charbon, extrait à
Tefereyre, dans une centrale thermique au Niger. Pour cela, des essais mécaniques de compression sur des
éprouvettes de mortier de 40x40x160 mm3 et des essais chimiques d’ATG et de DRX sur des pâtes de mâchefer
et de chaux sont réalisées. Les essais de compression ont permis d’évaluer l’indice d’activité pouzzolanique selon
la norme ASTM C618 qui est d’environ 71% à 28 jours. L’essai d’ATG permet de constater qu’il y’a une réaction
entre le mâchefer et la chaux qui conduit à la création de nouveaux composés. L’analyse DRX confirme les
résultats de l’essai d’ATG et le nouveau composé formé serait du CSH.

 

  TELECHARGER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *