Les conséquences socio-économiques de la fermeture des mines aux Asturies

Les conséquences socio-économiques de la fermeture des mines aux Asturies

La région des Asturies est un territoire de 10 565 km2 , pour une population de 1 083 969 habitants, soit une densité de 102,6 habitants au km2. La région a une longue tradition industrielle, avec une forte présence des grands secteurs productifs en déclin : mines, sidérurgie, construction navale, industrie textile. Sa situation actuelle ne diffère pas de celle d’autres régions de l’Europe qui abritent également des activités de secteurs  productifs anciens. Si on ajoute à cela l’importance historique qu’a eu, dans la région, le secteur primaire (agriculture et élevage), on a un scénario régional avec des processus continus d’ajustement, dont la particularité est la simultanéité des processus de crise dans tous ces secteurs implantés sur son territoire. Dans le cas des Asturies, l’élément décisif n’est pas le fait en soi, mais la rapidité du processus. Les résultats à court terme ont été la diminution progressive de l’emploi, l’augmentation parallèle du nombre des préretraités et des retraités, la stagnation du PIB régional et le maintien des flux de revenus par la voie des subsides et des transferts de l’État.

 

 TELECHARGER

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *