Pour une bonne gouvernance du secteur extractif en Guinée: Guide à l’attention de la société civile

Pour une bonne gouvernance du secteur extractif en Guinée: Guide à l’attention de la société civile

Malgré un potentiel minier considérable et avec quarante années d’exploitation minière à son actif, la Guinée n’est pas encore parvenue à mettre l’activité minière au service de son développement. Le sous-sol du pays regorge d’au moins un tiers des ressources mondiales en bauxite, de plusieurs milliards de tonnes de minerai de fer,
d’importantes réserves d’or (entre 5 et 10 000 tonnes), de diamants bruts (le pays est 13ème au monde en valeur de production), de nickel et de calcaire. S’ajoutent à cela des gisements non évalués d’hydrocarbures,
de métaux et de minerais rares, comme l’uranium, le titane ou le graphite.

 

  TELECHARGER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *