Trésor caché? A la recherche des revenus de l’exploitation aurifère du Mali

Trésor caché? A la recherche des revenus de l’exploitation aurifère du Mali

Au cours des 10 dernières années, l’or est devenu la ressource la plus significative sur le plan économique au Mali, comptant pour plus de la moitié des exportations du pays (927 millions de dollars US en 2003). En 2002, la contribution de l’exploitation aurifère ne représentait que 2,9 pour cent du PIB du Mali, mais à partir de 2004, elle avait augmenté pour atteindre 12,7 pour cent. L’or est maintenant la principale source de revenu du Mali,
dépassant le coton qui était auparavant la plus grande source de revenu. De 1996 à 2002, les exportations d’or sont passées de 18 pour cent à 65,4 pour cent sur le total de ses exportations.
Dans la même période, les exportations de coton ont décliné de 61 pour cent à 22,4 pour cent. Le contexte actuel d’exploitation aurifère sur une grande échelle industrielle peut être comparé à celui de 1991, lorsque l’entrée en vigueur du nouveau Code Minier a coïncidé avec d’importants changements politiques et économiques, y compris la fin de la dictature du président Traoré ainsi que du soutien financier soviétique.

 

  TELECHARGER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *